top of page
Capture d’écran, le 2022-03-11 à 12.39.51.png

Développement de nouveaux substrats de cuture incluant des matériaux recyclés pour la culture de fruits et légumes sur des toitures végétalisées

Résumé

L’agriculture urbaine, notamment sur les toits verts, a gagné en popularité dans les dernières années comme moyen de produire de la nourriture et de mettre des végétaux sur des surfaces qui habituellement seraient inutilisées. Cependant, les substrats pour toits verts doivent respecter plusieurs critères techniques et leur composition est déterminante pour les rendements en cultures. Dans une optique de développement durable et d’économie circulaire, l’objectif du projet est de développer des substrats de culture à base de matériaux recyclés pour la culture horticole intensive sur toit. Le projet sera initié sur le toit vert expérimental de l’Université Laval (Québec, Canada), séparé en 32 parcelles, en juin 2022. Des substrats contenant de la brique concassée, du verre cellulaire et du paillis minéralisé avec ou sans perlite seront comparés à un substrat commercial pour toit vert et à un substrat horticole couramment utilisé. Le dispositif expérimental sera en 4 blocs complets où les 8 traitements seront répartis aléatoirement dans chaque bloc. De la laitue frisée (2 cycles de production/années), des tomates cerises (1 cycle de production/année) du basilic et du mini pak-choï (2 cycles de production/année chaque) seront plantées dans chaque parcelle. Au début du projet, la distribution des particules dans les substrats sera évaluée et une analyse des métaux lourds sera réalisée. Aux 6 semaines, la hauteur des substrats sera mesurée et chaque mois un test FDA (hydrolyse de la fluorescéine) sera réalisé pour mesurer l’activité microbienne dans le sol. Le pH, la conductivité électrique, N, P, K, Mg, Al, Fe et Mn seront mesurés après chaque cycle de production. Afin d’évaluer l’effet des traitements sur les végétaux, la hauteur et le diamètre seront mesurés, à chaque mois, pour les tomates et aux 2 semaines pour les légumes feuilles. Également, les rendements et le contenu en minéraux des feuilles seront évalués à la fin de chaque cycle de production. Les résultats de ce projet pourront permettre, dans le futur, de développer des substrats de cultures à base de matériaux recyclés qui pourront être commercialisés et qui contribueront à la réduction de l’empreinte environnementale de l’agriculture urbaine.

Informations sur le projet

Étudiant:

  • Florence Carrier

Collaborateurs:

Financement:

  • CRSNG

Direction:

  • Guillaume Grégoire

Codirection:

  • Martine Dorais

Partenaires

UL-FSAA-C-s.jpg
00b30fed-6cea-4402-90a3-c41c2a08d9c7.JPG
9176b351-f67b-49aa-b819-de22f94a7f3c.JPG
Berger_photos_cultures_5.jpg
bottom of page